Mamelon du Jogger : qu’est-ce que c’est et comment le prévenir ?

Le frottement est un problème courant pour de nombreux coureurs, qu’il s’agisse d’une ampoule au pied ou d’un frottement sous les aisselles ou entre les jambes.

Lorsque votre t-shirt frotte contre vos mamelons, cela peut provoquer des frottements et des frottements contre les mamelons, entraînant une affection appelée mamelon du joggeur (également connu sous le nom de mamelon du coureur).

Ce frottement peut avoir des conséquences plutôt fâcheuses, comme des mamelons douloureux et saignants.

La bonne nouvelle est que le mamelon d’une joggeuse se traite facilement.

Dans ce guide, nous explorons :

  • Qu’est-ce qu’un mamelon de joggeuse ?
  • Quels sont les symptômes du mamelon de Jogger ?
  • Qu’est-ce qui cause le mamelon de Jogger?
  • Combien de temps dure le mamelon du jogger ?
  • Qui est à risque pour le mamelon d’un jogger?
  • Comment traiter le mamelon d’un jogger
  • Comment prévenir le mamelon du jogger

Fini?

Allons-y!

Qu’est-ce qu’un mamelon de joggeuse ?

Le mamelon de Jogger est un effet secondaire plutôt malheureux du frottement – c’est le frottement qui se produit lorsque votre t-shirt frotte contre vos mamelons.

Ce frottement peut provoquer des brûlures par friction, qui peuvent ensuite entraîner des mamelons douloureux ou même des saignements.

Selon un Étude de 2014 dans les dermatoses liées au sport, les lésions les plus fréquentes étaient :

  • Cloques (50%)
  • Ponçage (42,1%)
  • Callosités (34,2 %)
  • Onychomadèse (31,5 %)
  • Teigne du pied (18,4 %)
  • Onychocryptose (14,5 %)
  • Chéilite simple (14,5 %)

L’étude a révélé que les athlètes qui courent plus de 40 miles (64 km) par semaine ont des taux significativement plus élevés de talons de jogging et d’autres conditions telles que les callosités, les lèvres gercées et le pied d’athlète.

Connexes: Goûter du sang en courant? 7 causes + comment les prévenir

Quels sont les symptômes du mamelon de Jogger ?

Les symptômes du mamelon du jogger peuvent aller d’un léger inconfort à une douleur dans les mamelons.

Les principaux symptômes du mamelon du jogger sont :

  • Rougeur des mamelons
  • Mamelons crus et douloureux, surtout lors de la course
  • Mamelons sensibles ou douloureux
  • Douleur dans les mamelons
  • Mamelons secs et craquelés
  • Mamelons qui saignent
  Comment courir plus vite ? Réponses à vos questions courantes !

En relation : Douleurs au cou et aux épaules pendant la course : 6 solutions rapides

Qu’est-ce qui cause le mamelon de Jogger?

La principale cause du mamelon du jogger est le frottement.

La peau autour de votre mamelon est fine, délicate et sensible, elle est donc plus sujette aux frottements et aux frottements.

Le mamelon de Jogger peut survenir à tout moment de l’année.

Porter un t-shirt en sueur pendant les mois chauds de l’été peut en être la cause, surtout si vous portez des t-shirts en coton car ils deviennent lourds de sueur.

Courir pendant les mois d’hiver lorsque vos mamelons sont en érection peut également provoquer le mamelon du jogger.

Si vous courez sur de longues distances, vous êtes également plus sujet à la trépointe du jogger.

Connexes : Douleur à la hanche après la course : 8 causes + comment la prévenir

Combien de temps dure le mamelon du jogger ?

Le temps de guérison dépend de la gravité de vos symptômes, mais généralement, le mamelon du joggeur disparaît en une semaine.

Connexes : Lombalgie après la course : Causes + 7 façons de la prévenir

Qui est à risque pour le mamelon d’un jogger?

Vous êtes plus à risque d’avoir le mamelon du joggeur si vous :

  • Portez des t-shirts en coton lorsque vous courez
  • Courir sur de longues distances
  • Courir avec un t-shirt en sueur
  • Sont trop lourds
  • Porter le mauvais soutien-gorge de sport

Connexes: Runner’s Toe: Causes + 6 façons de le prévenir

Comment traiter le mamelon d’un jogger

#1 Repos

Une fois que vous commencez à ressentir de la douleur et de la douleur dans vos mamelons, reposez-vous et arrêtez de courir jusqu’à ce que vos symptômes commencent à s’améliorer.

#2 Nettoyez vos mamelons

Dès que vous commencez à ressentir de la douleur et de l’inconfort, arrêtez de courir et lorsque vous rentrez chez vous, nettoyez délicatement votre mamelon avec un savon doux et de l’eau tiède.

Évitez les produits chimiques puissants ou les nettoyants très parfumés, car ils peuvent irriter davantage la peau autour de votre mamelon.

  Appliquer l'effet composé à la course

Après avoir nettoyé la zone, séchez-la doucement en la tamponnant avec une serviette en papier sèche et propre.

#3 Appliquez de la vaseline

Appliquez de la vaseline ou de la gelée de pétrole sur vos mamelons car cela aide à apaiser et à protéger la peau sur et autour du mamelon.

#4 Appliquez de la crème

Les crèmes stéroïdes telles que l’hydrocortisone peuvent aider à réduire l’enflure et l’inflammation.

Les crèmes antibiotiques peuvent également aider à guérir la peau craquelée autour des mamelons.

En cas de doute, contactez votre fournisseur de soins de santé.

#5 Couvrez vos mamelons

Enfin, placez une gaze respirante sur vos mamelons, puis couvrez-la avec du ruban athlétique pour protéger la zone pendant qu’elle guérit.

En relation: Genouillère pour la course à pied: quand en porter une + où acheter

Comment prévenir le mamelon du jogger

Maintenant que vous en savez plus sur les causes du mamelon du jogger, voici 5 façons de le prévenir.

#1 Portez le bon soutien-gorge de sport

Pour les femmes, porter le bon soutien-gorge de sport aide à prévenir les frottements autour des seins et des mamelons.

Il existe de nombreux types de soutiens-gorge de sport sur le marché aujourd’hui, il est donc encore plus important de choisir un soutien-gorge qui vous convient et qui correspond à vos besoins.

Les quatre éléments les plus importants à rechercher lors du choix d’un soutien-gorge de sport sont :

  • Niveau d’assistance. Sélectionnez le niveau d’assistance approprié. Pour la course à pied, les soutiens-gorge de sport à fort impact sont normalement recommandés.
  • Compression ou encapsulation. Que vous portiez un soutien-gorge de compression ou un soutien-gorge d’encapsulation dépend de la taille et de la forme de vos seins. Les soutiens-gorge de compression sont normalement recommandés pour les petites poitrines, car ils compriment les seins contre la poitrine. Les soutiens-gorge encapsulés sont normalement recommandés pour les gros seins car ils maintiennent les seins dans des bonnets séparés. Différents styles de soutien-gorge offrent des fonctions de compression et d’encapsulation.
  • Bande passante. Les bretelles larges offrent un meilleur maintien et évitent que le soutien-gorge ne s’enfonce dans la peau pendant l’effort.
  • Matériel. Les matières respirantes et confortables sont privilégiées. Les soutiens-gorge avec de nombreuses coutures peuvent provoquer des irritations, alors optez pour des soutiens-gorge sans couture dans la mesure du possible, en particulier au niveau des bonnets.
  10 superbes cadeaux de Noël pour les coureurs

#2 Couvrez vos mamelons

Pendant la course, couvrez vos mamelons avec des pansements, des pansements, du ruban adhésif de sport ou des bandages pour minimiser les frottements et les irritations et mieux protéger vos mamelons.

Veillez à ne pas utiliser de ruban adhésif ordinaire car il peut endommager la peau autour de vos mamelons lorsqu’il est appliqué et retiré.

#3 Appliquez de la vaseline sur vos mamelons

Les lubrifiants tels que la vaseline et la vaseline peuvent aider à prévenir les frottements lorsqu’ils sont appliqués avant la course.

Il existe sur le marché des crèmes et des lubrifiants anti-frottements spécialement conçus pour les coureurs, alors recherchez-les également si vous pensez qu’ils vous seront bénéfiques.

La poudre de talc aide également à garder les mamelons secs.

#4 Portez les bons tissus

Choisissez des vêtements de course fabriqués à partir de tissus anti-transpiration tels que le polyester et la laine mérinos.

Ces types de matériaux sont conçus pour être plus légers et évacuer l’humidité, de sorte qu’ils aident à prévenir les frottements et les irritations.

Ces vêtements sont également plus serrés, ce qui signifie moins de frottement contre votre poitrine et vos mamelons.

#5 Réduisez votre kilométrage hebdomadaire

Si vous souffrez régulièrement d’éternuement du joggeur et que vous courez sur de longues distances, cela peut être un signe que vous devez réduire votre activité physique.

Selon un Étude de 2014il y avait une association significative entre la distance de course hebdomadaire et le risque de lésions cutanées.

Réduisez votre kilométrage hebdomadaire pour donner à vos mamelons le temps de guérir.

Sur le même sujet : Pourquoi mes jambes me démangent-elles lorsque je cours ? Comment prévenir les démangeaisons du coureur